Info

Info — The Cheapest University

The Cheapest University est une école expérimentale et gratuite. Son dessin et son organisation sont pris en charge par des artistes. Elle s’est constituée par affinités électives, autour d’un esprit d’enthousiasme et d’ouverture. Université contributive et artistique, elle est aussi engagée qu’ immédiate : seulement dépendante de la volonté de ceux.lles qui la composent — tous.tes bénévoles —, elle s’inscrit comme nécessité dans leurs pratiques, par prolongement de leurs recherches personnelles ou par invention collective de situations tendant vers l’œuvre. The Cheapest University s’attache à créer des conditions de travail collectif permettant l’accueil de nouveaux membres, quel que soit l’avancée de leurs pratiques.

The Cheapest University permet de coproduire des savoirs et de les transmettre. À la différence d’une université traditionnelle, l’écriture n’est pas la seule forme privilégiée. L’œuvre d’art, sans distinction de médium, l’exposition et l’édition sont considérées comme autant d’interfaces permettant l’accès aux savoirs produits au sein de The Cheapest University.

En 2015, un groupe de recherche s’est constitué via des réunions mensuelles, des conférences publiques (Saisir l’école avant qu’elle ne s’évanouisse à l’Université Paris 8 et les Cheap Talks à la Villa Belleville), deux workshops préparatoires (Workshop—tranquille à Pornichet en Loire-Atlantique et L’école emportée à Treignac Projet en Corrèze) et la mise en place d’un site internet participatif (partage de documents, flux d’images, forum).

The Cheapest University poursuit ses recherches et élabore des programmes pédagogiques dans des espaces variés (institutions artistiques, radios, écoles d’art, lieux de résidences, …). Ses activités s’articulent autour d’une série de cours expérimentaux ouverts au public et aux contributions extérieures (How to Become a Lesbian, EEAPS, Silent Red Alert, Making Babies Butterflies, HTML-redonnerdesmoyensdeproductions, …). The Cheapest University organise également des rencontres et discussions publiques dans le cadre de programmes de cours expérimentaux (Everybody Knows, What’s in my bag, Pleasure of Missing out – La sèche). En 2016, est créée Donna Quixote Press, une maison d’édition qui publie les traductions et les textes de prose expérimentale, les fictions et les essais produits au sein nos ateliers.

The Cheapest University est une communauté d’attention qui encourage l’expérimentation collective et l’émulation autour de formats de travail et de présentations dont le caractère public et la nature formelle sont autant de variables ajustées à la nécessité des projets qui y sont initiés.