Accueil Forums Comptes-Rendus & Ordres du Jour CR Workshop—tranquille Mars 2016 @ Pornichet

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par Maxdigistyle Maxdigistyle, il y a 1 an et 5 mois.

CR Workshop—tranquille Mars 2016 @ Pornichet

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #504
    Maxdigistyle
    Maxdigistyle
    Admin bbPress

    Louise et moi-même sommes resté.e.s tout au long du workshop à Pornichet, accueillant Charlotte, Blanche (étudiante aux Beaux Arts de Nantes), Nicholas V., Edwige F., Eva T., Benoît-Marie M., Pierre M et Franck B.

    Lors des premiers jours, nous nous sommes concentré.e.s avec Charlotte et Louise sur l’écriture du PDF pour le Carreau du Temple, ainsi que sur la couture de la nappe. Bonne nouvelle, depuis le Carreau du Temple semble intéressé : les directrices souhaitent nous rencontrer !
    La nappe a été difficile à réaliser comme prévue initialement ; nous souhaitions utiliser la technique de l’acétone et l’imprimante laser pour faire des transferts des documents/conversations/etc générés et apportés pendant le workshop. Malheureusement, le tissus ne permettait d’accrocher correctement le transfert. La nappe a été donc été utilisée lors de plusieurs repas lors desquels les personnes présentes pouvaient simplement écrire, dessiner dessus. Il pourrait intéressant de pousser cette idée de nappe collaborative en trouvant d’autres techniques.

    Chacun.e a été invité.e à dessiner un ou plusieurs espaces architecturaux avec un logiciel de 3D super simple. Nous avons donc une collection d’endroits qui seraient tous, d’une certaine manière, des lieux d’enseignements ou d’accueil « idéaux ». On va les mettre sur la page dédiée.

    Louise et moi-même avons :
    — commencé un récit collaboratif autour d’un personnage nommé Camille qui rentre dans une école d’art un peu étrange ! Ca se passe sur un google doc ici, n’hésitez pas à nous rejoindre pour écrire.
    — commencé une filmographie cheapest, qui est dispo à cette adresse.
    — parcouru le catalogue en ligne des collections du Musée de l’Education à Rouen. Nous avons commencé une sélection d’œuvres références. Leur site est très bien fait. A envisager : un partenariat avec eux dans le cadre d’une exposition ?
    — regardé des vidéos autour des pratiques des jeux de rôles
    — skypé avec Sam Basu de Treignac Projet pour cet été

    Avec Blanche, Nicholas et Louise, nous avons discuté des utopies et de leur réalisation potentielle, de l’expérience de Blanche en tant qu’étudiante, de son mémoire et de la réforme des Beaux Arts.

    Avec Nicholas, nous avons également réflechi autour de la notion d’engagement à travers l’école, en partant du présupposé que l’école se met peut-être à exister lorsqu’il y a communauté dans le temps ; c’est à dire quand un groupe hétérogène se retrouve régulièrement sur plusieurs semaines/mois/années. Comment une telle communauté peux-t-elle ainsi émerger ? La première hypothèse : les processus de selection engagent ceux.lles qui sont sélectionné.e.s, tacitement, même sans convention écrite. Deuxième hypothèse : la nécessité, c’est à dire le besoin pour une personne d’inscrire dans un groupe ses activités et ses pratiques, pour en parler, expérimenter, l’insérer dans un espace critique/solidaire/nouveau. Il y a sans doute d’autres hypothèses.
    Louise a lancé un post à ce sujet sur le forum ici
    Nicholas a dit que The Cheapest University pourrait être une école pour les artistes mais qui n’est pas une école d’art.

    Avec Edwige, Louise et Pierre, sur la plage de Pornichet, nous avons évoqué les études d’Edwige à la Fac à Rennes. Nous avons parlé longtemps d’écriture féministe.

    Avec Eva, Edwige, Louise et Pierre, nous avons dessiné (beaucoup) sur la nappe, parlé des différentes orientations de The Cheapest University et nous avons inventé des règles pour un mini jeu utilisant les cartes de Brian Eno Oblique Strategies (cf. plus bas).

    Avec BM, Edwige, Louise et Franck, nous avons parlé des workshops aux beaux arts, de la manière dont les étudiant.e.s s’y engageaient et comment The Cheapest pouvait elle-même engager les personnes qu’elle impliquerait dans le futur.

    Voici une liste des éléments apportés, discutés, vus :

    Livres
    Catalogue de Whole Earth
    Je suis une école de Boris Charmatz
    Notre mal vient de plus loin: Penser les tueries du 13 novembre d’Alain Badiou
    Peut-on enseigner l’art ? (Ensba/Musée du Louvre), voir présentation et extraits dans documents
    Teaching and Learning as a Performance de Robert Filliou voir présentation et extraits dans documents (ici)

    Jeu
    Oblique Strategies, un jeu de cartes de Brian Eno et Peter Schmidt. “Chacune des cartes du jeu (au nombre de 113 dans la première édition) porte une indication apparemment énigmatique ou ouverte à diverses interprétations, par exemple « Arrête-toi un moment », « Ce n’est qu’une question de travail » ou « Examine avec attention les détails les plus embarrassants et amplifie-les ». D’après leurs concepteurs, elles peuvent être employées « comme un paquet (un ensemble de possibilités examiné en permanence par l’esprit) ou bien en tirant une carte unique au hasard lorsqu’un dilemme se présente dans une situation de travail ».” (Wikipedia)
    On s’est amusé.e.s à l’utiliser comme un tarot, et à se tirer les cartes les uns aux autres par groupe de trois, l’efficacité des aphorismes et leur pertinence pour le public ciblé aka : des artistes est assez impressionnante.

    Films
    Pump Up the Volume — Allan Moyle (1990)
    The Faculty — Robert Rodriguez (1998)
    Admis à tout prix — Steve Pink (2006)
    Beware of a Holy Whore — Rainer Werner Fassbinder (1971)

    Autres
    Beaux-arts de Paris, le trailer — pineapplesvp (2012?)
    quelques épisodes de la télé réalité « Work of art, the next great artist »
    des sessions de jeu de rôle en live stream (l’appel de cthulu)
    des conférences sur le jeu de rôle

    Compte rendu écrit avec Louise.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.